Entreprissimo le Mag : Interview Max et Charles Gérard, H2O

CCI 21

par CCI 21

7
471 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Charles Gérard et son fils Max expliquent comment l’entreprise H2O, qui s’est développée à Saint-Jean-de-Losne au rythme de la navigation de plaisance, est devenue une référence bien au-delà de l’Hexagone.

Transcription:

Entreprissimo le mag : Max Gérard bonjour

Max Gérard : Bonjour

Entreprissimo le mag : Charles Gérard bonjour

Charles Gérard : Bonjour

Entreprissimo le mag : Pourquoi l'entreprise H20 est-elle une référence dans le domaine du tourisme fluvial ?

Charles Gérard : Je crois que c’est devenu une référence parce qu’on essaye, depuis 25 ans que nous existons, de mettre nos clients au centre de nos attentions. Nous essayons toujours d’améliorer nos services, nous essayons d’être excellents, nous essayons de faire bien et de le communiquer. Il faut communiquer.

Max Gérard : On est en permanence à la recherche de la satisfaction de nos clients. Et pour satisfaire nos clients, on a un bouquet de services. On essaye de garder des services de qualité et d’avoir un choix complet.

Entreprissimo le mag : Comment une activité comme la votre génère-t-elle des retombées économiques sur son territoire ?

Charles Gérard : Elle génère des retombées économiques parce que les clients qui viennent ici ne le font pas seulement pour utiliser leur bateau : ils viennent avec de l’argent qu’ils ont mis de coté pour leurs loisirs. Cet argent, ils le dépensent dans la région autant que dans notre port et même presque plus que dans notre port. Que ce soit dans les restaurants, ou qu’ils achètent une maison, des vélos, des vêtements… Ce sont des retombées.

Max Gérard : Une grande partie de nos clients sont des retraités. Ils ont gagné leur vie, maintenant ils sont à un âge où ils veulent se faire plaisir. Et se faire plaisir, entre autres, c’est venir ici, faire du bateau, entretenir son bateau, naviguer… et on est là pour les aider.

Entreprissimo le mag : Max et Charles Gérard, merci.

Charles Gérard : Merci à vous.

0 commentaire