Novartis – La fin d'un long combat judiciaire

46 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
New Delhi, le premier avril 2013… Médecins sans frontières célèbre l’aboutissement d’une lutte qui a commencé sept ans plus tôt...
La production de médicaments génériques, voilà l’enjeu de la bataille judiciaire qui démarre en 2006...
Ce qu'il faut d'abord comprendre, c'est le mécanisme baptisé evergreening... L’evergreening, c’est une parade trouvée par les grands laboratoires afin de renouveler les brevets de leurs médicaments au bout de vingt ans.
L’Inde est justement un pays producteur de médicaments génériques...Et entend se protéger des pratiques telles que l'evergreening. C'est ici qu'intervient l’article 3d de la loi sur les brevets.
Les industriels râlent... Et c'est ainsi que commence le cas Novartis, en 2006.
Novartis ne baisse pas les bras... Et la lutte pour le Glivec n’est que la première étape d’un long combat.
Pendant ce temps, MSF, qui n’a cessé de s’inquiéter des manœuvres de Novartis, ne désarme pas... Et emploie tous les moyens à sa disposition pour alerter l’opinion publique : manifestations, Flash Mob, Street art... Car cette action judiciaire vise à changer les termes de la loi, les rendre flous, en résumé, les vider de leur substance...
Mais le 1er avril dernier donc, le verdict est tombé, et Novartis a été débouté de sa demande. Pour Leena, pour MSF, pour tous les acteurs impliqués, pour des millions de malades dans les pays en développement, c’est une victoire. Les menaces qui pèsent sur la production de médicaments génériques ne cesseront pas... Mais le danger le plus immédiat vient d’être écarté.

0 commentaire