Liban - Tripoli sous tension

352 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Tripoli, la deuxième ville libanaise, accueille plus de 42 000 réfugiés syriens.
Le conflit en Syrie a exacerbé les violences déjà existantes entre communautés sunnites et alouites. La plupart des Syriens qui vivent à Tripoli ont besoin d'assistance et de soins, liés aux mauvaises conditions de vie et aux violences qu'ils ont subies.
Pour leur venir en aide, ainsi qu'aux libanais victimes du conflit local, MSF soutient depuis un an l'hôpital gouvernemental de Tripoli. Des équipes interviennent aussi directement dans deux cliniques situées dans les quartiers défavorisés de la ville. Les communautés sunnites et alaouites s'affrontent régulièrement ici, et l'accès aux soins est limité. MSF y fournit des consultations de santé primaires et approvisionne les structures en matériel et médicament.
La pression du conflit local vient s'ajouter au déracinement et aux traumatismes liés à la guerre syrienne. Pour les réfugiés, comme pour les Libanais, le besoin en santé mentale se fait ressentir, et se traduit par une augmentation des consultations psychologiques et psychiatriques.

0 commentaire