Advertising Console

    Régionalisation & américanisation: l'exemple catalan

    Reposter
    Radiopariman

    par Radiopariman

    78
    461 vues

    2 commentaires

    evhee
    SAVEZ-VOUS QU' IL EXISTE UNE CATALOGNE ... NORD ? ET QUE CE TERRITOIRE EST FRANCAIS !?
    Faites connaître les intentions de EELV, les "verts" de l' UE !:

    http://regions-federalisme.eelv.fr/files/2012/10/Carte_France_region-295x300.png
    Par evheeIl y a 3 ans
    evhee
    a)- ont disparu les deux départements alsaciens, réunis dans une "collectivité territoriale unique" baptisée "Alsace". Ce projet, qui a été rejeté de façon cinglante par les électeurs de la Région Alsace le 7 avril 2013, correspond aux objectifs de démembrement de la France voulu par l'oligarchie euro-atlantiste.

    b) ont disparu les deux départements savoyards, réunis dans une entité baptisée "Savoie", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes savoisiens.

    c)- ont disparu les deux départements corses, au profit de la seule entité baptisée "Corse".

    d)- ont disparu le département des Pyrénées Orientales (66), remplacé par une entité baptisée "Catalogne", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes catalans espagnols. (cf. ma conférence dont je viens de donner le lien).

    e)- le département des Pyrénées Atlantiques (64) est scindé en deux, avec deux nouvelles entités baptisées "Béarn" et "Pays Basque", conformément aux objectifs séparatistes des indépendantistes basques espagnols.

    f)- le découpage actuel des 4 régions Bretagne, Pays de la Loire, Centre et Poitou-Charentes était remplacé par un nouveau découpage en 3 régions, non nommées, dans le but évident de rattacher le département de Loire-Atlantique à la Bretagne. Ce qui correspond aux objectifs séparatistes des indépendantistes bretons.

    Comme je l'ai fait remarquer dans ma conférence, cette carte viole effrontément la première ligne de l'Article Ier de la Constitution de la République française, qui dispose que "la France est une République indivisible".

    La publication d'une telle carte sur le site Internet officiel d'un parti politique qui compte 2 ministres au gouvernement (Cécile Duflot et Pascal Canfin) aurait dû, si les mots et le droit constitutionnel ont encore un sens, valoir le renvoi de ces deux ministres et le lancement de poursuites judiciaires contre leur parti politique pour atteinte contre la sûreté de l'État.

    Il n'en a évidemment rien été."
    ( D'APRES FA ) Là non plus, il n'invente rien, regardez la carte de EELV.
    Par evheeIl y a 3 ans