Advertising Console

    La mafia géorgienne frappée au cœur à Nice

    Reposter
    France3Nice

    par France3Nice

    152
    903 vues

    1 commentaire

    mkinder
    Les députés européen mobilisés pour lutter contre la criminalité organisée, la corruption et le blanchiment de capitaux

    Session plénière 23 octobre 2013 - STRASBOURG

    Des mesures visant à lutter contre le crime organisé, la
    corruption et le blanchiment de capitaux ont été adoptées ce mercredi
    dans le cadre d'un plan d'action de l'UE pour 2014-2019 recommandé par le Parlement Européen. Le gel et la confiscation des biens mal acquis des réseaux de crime organisé figurent parmi les priorités. Près de 3600 organisations criminelles internationales opèrent dans l'UE en 2013 selon Europol.

    L' Observatoire Européen Antimafia ( OEA ) assure de continuer avec
    détermination,sous la supervision de Claudio d'ALELIO M.,son action dans
    l'UE pour la période 2014-2019.

    Selon les chiffres d'Europol, 3600 organisations criminelles internationales opèrent dans l'UE en 2013 et 70% d'entre elles comptent des membres dans différents pays.

    Protéger les intérêts financiers de l'UE

    Les députés veulent que les personnes condamnées pour crime organisé,
    corruption ou blanchiment de capitaux soient exclues des appels d'offre
    de marchés publics dans l'UE et des mandats publics.

    Les députés réitèrent leur demande de longue date en faveur de la
    création d'un Parquet européen pour coordonner les enquêtes nationales
    et combattre des crimes qui affectent les intérêts financiers de l'UE.
    Celui-ci devrait être doté des ressources humaines et financières
    nécessaires, ont-ils souligné.

    L'office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC)
    estime que les activités illégales représentent 3,6% du PIB mondial et
    la Commission européenne évalue à environ 120 milliards d'euros par an
    les dommages occasionnés par la corruption dans l'UE, soit 1,1% de son
    PIB.

    S'attaquer aux biens mal acquis

    Pour protéger les intérêts financiers de l'UE, il est essentiel de
    s'attaquer de manière plus efficace aux avoirs de la criminalité
    organisée, ont souligné les députés, plaidant en faveur de la
    suppression du secret bancaire et des paradis fiscaux. Une fois saisis,
    les avoirs criminels pourraient être réutilisés à des fins sociales,
    ont-ils affirmé.

    Infractions de type mafieux

    Selon les députés, il est essentiel de parvenir à statuer sur une
    définition juridique unique de la criminalité organisée, comprenant
    notamment le délit de participation à une organisation à caractère
    mafieux.

    A' suivre ...

    La résolution adoptée ce mercredi établit un plan d'action pour les
    prochains Parlement, Commission et Conseil afin de permettre à l'UE de
    lutter contre le crime organisé aux niveaux international, européen et
    national.
    Par mkinderIl y a 2 ans