La vie quotidienne à Lancé dans les années 1950

1 142 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
En 1947, le père Maurice Guillot, alors curé de la paroisse de Lancé a, avec les enfants du village, saisi les Lancéens dans le cadre de leurs activités quotidiennes. Ce reportage, témoin d’une époque révolue, a été oublié pendant plus de 50 ans avant d’être exhumé par l’auteur.
Enrichies d’un diaporama de cartes postales et de photographies, les images témoignant de ce regard ont été mises en musique et commentées par deux habitantes de la commune pour être diffusées en 2005.
La publication en ligne de cette chronique permet aujourd’hui de partager cette mémoire du territoire.
- Le village : l’église, l’école, les familles et les jeux d’enfants… ;
- Les artisans : boulanger, maréchal-ferrant, réparateur de cycles, cordonnier-sabotier, charron, tonnelier, épicière, menuisier, cabaretière, scieur de bois, électricien, mécanicien, maçon, charpentier, entrepreneur de battage, couturière, charcutier ;
- Les personnages publics : pompiers, facteur en tournée, secrétaire de mairie, abbé Maurice Guillot, abbé Robert Poitevin, amicale musicale Lancé-Pray et le maire Paul Laurenceau ;
- Les rituels qui marquent les saisons : moisson, abattage du veau et du cochon, confection de la rillette et du boudin, représentations théâtrales, communion solennelle, confirmation par monseigneur Robin, procession de Notre-Dame de Boulogne et cérémonies : 14 juillet, 11 novembre…

Réalisation Georges Ritz.
Les films du Croc, 2005.
D’après les images originales NB de l’abbé Maurice Guillot.

0 commentaire