MEDEF : l'élection a "quelque chose d'exclusivement masculin"

8 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Laurence Parisot regrette qu'il n'y ait pas de femmes dans une élection qui se caractérise par "quelque chose d'exclusivement masculin". "Même les les candidats hommes montrent qu'ils ne savent pas s'entourer par des équipes caractérisées par la mixité", explique Laurence Parisot, invitant les candidats à exprimer leur sensibilité à la question de la parité. "Ce n'est pas une question subalterne."

0 commentaire