DE VIEILLES DAMES DANS LE RETRO DE L'ARRAGEOIS

Découvrir le nouveau player
AGORAWEBTV
39
242 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
L’un est un jeune photographe de métier et l’autre, un vieux scribouillard par accident.
Franck Leclercq est un Arrageois de pure souche et Pierre Hugonnaud est un émigré pictavien. Rien ne les distingue tout particulièrement de la foule des anonymes, si ce n’est leur passion pour l’automobile ancienne. Le défi est relevé en mai 2012.
Nos deux compères font appel à Jean-Claude Leclercq, qui connaît au moins la moitié de la population arrageoise.
Jean-Marie Buire est également approché pour son carnet d’adresses volumineux et pour ses deux rétromobiles.

Justement la première à subir les feux des projecteurs est sa Juvaquatre de 1939. Cette dernière n’hésite pas à tomber en rade, peut-être par timidité, juste avant la séance photo. Ensuite c’est la deuch de Nathalie qui elle, ose réaliser le coup de la panne d’essence à Pierre en rase campagne. Ensuite, les prises de vues s’accélèrent avec la Facel Véga 8 cylindres d’Hervé, la DS Chapron d’Alain, le cab 201 de Daniel, la Jardinière de Caro, l’Ami 6 de Dédé, la NN2 de Manu, la C3 Trèfle d’Yvon, l’Hotchkiss 412 de Gérard, des Tractions, Ondine, MG, Triumph, Jaguar...

Franck et Pierre franchissent les quarantièmes pistons rugissants pour les fêtes de la fin de l’année. L’hiver se passe au chaud et dès les prémices du printemps, il ne leur reste plus que 5 ou 6 plans à exécuter. Les collectionneurs d’automobiles appartiennent à un monde secret. Difficile d’y pointer son nez, mais une fois la porte entrouverte, nos deux explorateurs ont découvert des personnes charmantes et attachantes. Au-delà des anecdotes, cette galerie de clichés restera une belle et riche aventure à l’échelle humaine. Maintenant nos deux «Tintin» rêvent au luxe de s’offrir un jour, un éventuel album collector.

0 commentaire