Advertising Console

    Chef Guggenbuhl, à la Taverne alsacienne

    Repost
    766 vues
    Né en 1964, dans le restaurant créé par ses parents à Ingersheim, Jean-Philippe Guggenbuhl a fait son apprentissage en cuisine à l’hôtel Marchal des Trois-Epis, où il est entré en 1980. Il a ensuite officié au sein de plusieurs établissements étoilés, Aux armes de France à Ammerschwihr (deux macarons), au Cerf à Marlenheim (deux macarons) puis chez le Colmarien Jean Schillinger (une étoile) avant de regagner la Taverne Alsacienne en 1985. En 1986, le restaurant est détruit par un incendie et il doit attendre le mois d’août 1987 pour rouvrir. En plus de la cuisine, Jean-Phillippe Guggenbuhl est aussi un amoureux des vins, domaine auquel l’a initié son beau-frère, alors sommelier Aux armes de France. Une passion qui lui permet aujourd’hui de proposer une carte avec plus de 600 références. Jean-Philippe et son épouse Valérie ont deux enfants, Alexandre et Margaux, qui sont bien partis pour suivre les traces paternelles. Alors que son fils le seconde dans l’entreprise, sa fille est actuellement en place à l’Auberge de l’Ill d’Illhaeusern où elle se consacre à la pâtisserie. Pour les DNA, le chef concocte un filet de barbue aux asperges d'Alsace, beurre de yuzu et carottes jaunes.