Israël se prépare à se protéger contre des attaques chimiques

Le Monde.fr
4,9K
8 729 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Alors que la tension monte avec son voisin syrien et que les preuves d'utilisation de gaz dans le conflit qui s'y déroule s'accumule, Israël mène des exercices militaires depuis dimanche 26 avril. A leur programme, des entraînements pour répondre à des attaques chimiques.

Au cours de cet exercice, les enfants dans leur école et les adultes sur leur lieu de travail ou à leur domicile ont été appelés à se réfugier dans les abris les plus proches en cas d'alerte.

Selon les médias israéliens, l'exercice en cours simule une situation qui pourrait prévaloir dans un conflit de longue durée durant lequel, au bout d'une quinzaine de jours, un millier de missiles et de roquettes seraient tirés quotidiennement vers Israël. Dans ce scénario, les batteries d'interception de roquettes "Iron Dome" ne suffiraient pas à protéger le territoire israélien d'un tel déluge.

Depuis le début de la guerre civile en Syrie, en mars 2011, la situation s'est notamment tendue sur le plateau du Golan, dont Israël occupe depuis 1967 quelque 1 200 km2, environ 510 km2 restant sous contrôle syrien. Le 21 mai, l'armée syrienne a revendiqué pour la première fois des tirs qui ont touché un véhicule militaire israélien circulant sur la partie occupée du Golan. La tension avec le régime de Bachar al-Assad est également montée d'un cran à la suite deux raids aériens israéliens au début de ce mois près de Damas. Ces attaques visaient, selon les responsables israéliens, à empêcher le transfert d'armes au Hezbollah libanais. La Syrie avait réagi en avertissant qu'elle répliquerait "immédiatement" et de façon "douloureuse "à toute nouvelle attaque d'Israël contre son territoire.

Les commentaires sont désactivés pour cette vidéo.