Marielle de Sarnez "favorable à des recherches approfondies sur le gaz de schiste"

Découvrir le nouveau player
12 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
"Je suis pour le principe de précaution. Tant qu'il n'y a pas d'alternative à la fracturation hydraulique... La France n'est pas les États-Unis." Marielle de Sarnez reconnait néanmoins "l'avantage compétitif énorme" acquis par les États-Unis avec l'exploitation du gaz de schiste.

0 commentaire