Tobias, chasseur au Groenland (Deuxième partie)

alabillebaude
16
233 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
  • Playlists
Deuxième des trois parties.
Après notre expérience hivernale à Ittoqqortoormiit avec les chasseurs groenlandais, nous avons voulu les suivre dans leur campagne d’été. C’est plus au Sud, dans la région de Tasiilaq que nous avons rencontré Tobias pour partager sa vie de chasseur. Dans cette société qui connait de grands bouleversements suite au réchauffement climatique, la chasse permet de préserver une identité. L’exploitation imminente des richesses énergétiques et minières, rendu possible par la fonte des glaces risque de précipiter cette population déjà fragilisée dans la facilité de l’assistanat et aggraver l’alcoolisme latent. Si certaines scènes de chasse peuvent choquer, c’est probablement parce que notre société a gommé le rapport de la viande à l’être vivant dont elle provient. Paradoxalement, le chasseur en tuant l’animal dont il se nourrit, lui reconnait un statut de créature vivante opposé à notre vision marchande de la viande et du poisson.
Merci à ULO Music pour l’illustration musicale, vous trouverez toutes les références dans le générique final dans la 3ième partie.

1 commentaire

Je suis d'accord avec votre commentaire : il ne faut pas confondre chasse intensive pour la peau et chasse du phoque pour la nourriture de la population autochtone.
Je me disais que là-bas, sans culture et sans arbres, on est loin des 5 fruits et légumes par jour qu'on nous conseillle à longueur de journée...
Par cineliv26 il y a 2 ans