HAUTE-SAONE : 405E PELERINAGE DU MIRACLE DE FAVERNEY

PRESSE VESOUL
78
35 vues
  • Infos
  • Exporter
  • Ajouter à
Pour tous les chrétiens, l'Eucharistie, "c'est le sacrement de l'amour", a rappelé le Père Noël Roncet, co-responsable avec le Père Jean-Paul Guyot des cinq unités pastorales du secteur d'Amance et de Faverney. Dans la basilique Notre-Dame La Blanche de cette petite cité comtoise de caractère, le lundi de Pentecôte est jour de pèlerinage. En effet, "dans la mémoire collective, il y a le miracle de Faverney". A la Pentecôte 1608, il a duré "pendant trente trois heures" avec "des milliers de personnes pour témoins". Lundi matin, de très nombreux fidèles des 95 villages concernés, et même au-delà, ont assisté à la messe célébrée par Monseigneur André Lacrampe. "Le mot amour a souvent perdu de son sens dans la manière dont il est employé à notre époque. Aimer quelqu'un ne consiste pas seulement à le lui dire, encore faut-il le lui manifester", a souligné l'archevêque de Besançon. Dans son homélie, ce dernier a fait référence au Pape François qui invite à prendre l'itinéraire "Marcher avec le Christ, à la lumière du Christ".
Séverine GARCHERY pour La Presse de Vesoul
www.lapressedevesoul.com

0 commentaire