Braconnage : le coup de gueule des chasseurs de la Sambre

Try Our New Player
La Thiérache
134
692 views
  • About
  • Export
  • Add to
Le Groupement d’intérêt cynégétique (GIC) de la Sambre, présidé par Yves Michel, a tenu sa réunion annuelle vendredi 17 mai au Nouvion-en-Thiérache. Son agent de développement, Michel Boittiaux, a saisi l’occasion pour pousser un coup de gueule après les braconniers… et la justice.

« Moi, je dis ce que je pense ». Et ce que Michel Boittiaux pense des braconniers, il l’a par conséquent dit lors de la réunion annuelle du GIC de la Sambre, une unité de gestion qui comprend 26 communes, mieux connue pour ses deux massifs boisés du Nouvion-en-Thiérache et d’Andigny.
« Il y a trop de braconniers ». C’était la première salve.
« Nous retrouvons des récidivistes ». Deuxième tir de barrage.
Poursuivant sa logique, Michel Boittiaux se plaint du laxisme de la justice.
Le résumé de sa position.

0 comments