Advertising Console

    État de Santé : IVG, un droit en danger ?

    LCP

    par LCP

    2,6K
    1 687 vues

    Saviez-vous que 40 % des Françaises feront une IVG au moins une fois dans leur vie ? Pour les femmes, c’est un droit acquis depuis 1975. Et pourtant, l’accès à l’IVG est de plus en plus difficile. Fermetures de centres, pénurie de gynécologues, désintérêt des professionnels de santé… les délais d’attente s’allongent. Et l’avortement devient trop souvent une course contre la montre.



    Près de 40 ans après la loi Veil, la lutte pour l’avortement semble lointaine aux nouvelles générations. Et l’IVG reste mal vue dans le milieu médical. Certains professionnels refusent toujours de la pratiquer. Plus largement en Europe, les pro-vie ont le vent en poupe. En Espagne, le gouvernement s’attaque au droit à l’avortement. Un retour en arrière programmé sous la pression des lobbies conservateurs et de l’Eglise.



    Comment garantir de bonnes conditions d’accès à l’IVG ? Faut-il continuer à se battre pour ce droit acquis il y a 40 ans ? Pour répondre à ces questions, Elizabeth Martichoux reçoit la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem.