Advertising Console

    bwv 541

    #cafepsy

    par #cafepsy

    13
    393 vues
    bwv 541 prelude and fugue in G major prélude et fugue en sol majeur organ http://goo.gl/P5iyoA NARINÉ SIMONIAN Prelude and Fugue in G Major BWV 541 PRELUDE ET FUGUE EN SOL MAJEUR Bwv 541 (Leipzig - 1724-1725 )
    Le prélude commence par un récitatif d'un mouvement continu sur une grande ligne monodique. La première partie va de sol majeur en si mineur ( mesures 1 à 45 ). La seconde, après plusieurs modulations, conclut en sol majeur.
    La Fugue : le thème sur les notes répétées, de style concertant, décrit une danse enjouée, dynamique. L'exposition conduit jusqu'au ton relatif, puis se fait le passage en la mineur et en sous-dominante mineure. Enfin, après un accord de la septième diminuée sur la dominante, avec un effet dramatique, presque théâtral, la conclusion en sol majeur fait intervenir deux strettes avant la coda finale.
    ———————————————————————
    Nariné Simonian est née en Armenie, où elle a commencé le piano dès son plus jeune âge. En 1990, elle obtient ses deux diplômes de pianiste-concertiste et organiste et réside en France à partir de 1991. Elève de Marie-Claire Alain au Conservatoire de Rueil-Malmaison, elle est récompensée par des nombreux prix à des concours (notamment le concours Liszt-Mendelssohn et Moret de Fribourg en 1994). Par la suite, elle enregistre plusieurs CD salués par la presse spécialisée et est distinguée de cinq Diapason pour son disque de J.-S. Bach, enregistré a St.-Pierre-Aux-Liens de Bulle, sur l'orgue construit par Aloys Mooser, sous la direction artistique d'André Bochud. On lui doit également un CD de Liszt-Mendelssohn, Guillou à St. Eustache à Paris, ainsi que la musique liturgique arménienne sur le Cavaillé-Coll de St.-Antoine des Quinze-Vingt à Paris.
    ———————————————————————
    Narine Simonian began studying music in Gyumri, Armenia, where she was born. From there, she went on to the Higher National Conservatory at Yerevan, attending the piano class conducted by Vahé Aharonian. In 1986, she was unanimously awarded a first prize in piano concertizing and chamber music.
    The judges were likewise unanimous in nominating her for first prize in organ concertizing, at the conclusion on her organ studies, at the Yerevan Conservatory under Arthur Adamian, in 1989. From 1989 to 1991, she was a soloist with the Armenian Philarmonic at Yerevan. Since 1991, she has been pursuing advanced studies in France, under the direction of Marie-Claire Alain, Marie-Louise Langlais and Susan Landale.
    In 1993, Nariné Simonian won a first prize, by unanimous acclaim, in organ. In 1994, she earned special mention for excellence in the class of Marie-Claire Alain at the Rueil-Malmaison national conservatory (CNR), that same year, she won the grand prize at the Mendelssohn-Liszt-Moret international competition in Switzerland. In 1995, she took first prize in organ in the Ile-de-France competition. And in Susan Landale's class, at the Rueil-Malmaison CNR, she was unanimously awarded the first prize for excellence.
    Nariné Simonian has a vast repertory, ranging from the classics to the romantics and the moderns. She has given numerous recitals in the ex-USSR and the Scandinavian countries, the U.S., Canada, Belgium, France, Switzerland and Turkey.