Advertising Console

    Ariane M. - un film de Quentin Bonnet

    Quentin Bonnet

    par Quentin Bonnet

    2
    349 vues
    Un grand merci, du fond du cœur, à toute l'équipe du film : Sophie Altmann, Joséfa Celestin et Louis Jolly grâce à qui la musique est devenue littéralement le 3ème personnage d'Ariane M.

    Ariane et Stéphane sont deux jeunes écrivains. Elle connaît le succès grâce à la publication d'un best-seller, il reste dans l'ombre. Jaloux, Stéphane se remet à écrire et se tue littéralement à la tâche...

    L'idée du film m'est venue d'une simple question : que se passe-t-il quand deux artistes cohabitent ? Ariane M. appréhende cette question en proposant une vision noire de l'écriture, un art radicalement solitaire. Venant briser peu à peu le couple, la solitude finit toujours par triompher. La fracture entre les deux personnages passe ici par la musique, la violence du métal se heurtant à la langueur d'un morceau classique au piano.
    Dans un souci d'éviter une représentation trop littéraire, je me suis demandé comment transcrire par l'image et la musique quelque chose de verbal. Le décor de la « salle noire » symbolise au cœur du film ma pratique personnelle de l'écriture, une expérience obscure, douloureuse, sensuelle, sacrificielle. Réaliser ce film m'a permis de donner corps, plutôt que de prêter des mots, au silence angoissé comme à la furie intérieure de l'acte d'écrire.