Advertising Console

    Essai Volkswagen Passat 1.6 TDI 105 DSG7 Confortline 2013

    autoreplace

    par autoreplace

    0
    793 vues
    Volkswagen, Passat, 1.6 TDI 105 DSG7 Confortline

    La Passat, c’est la familiale de Volkswagen. Concurrente des 508, C5 ou Laguna, la version actuelle de la Passat date de 2010, même s’il s’agit en fait d’un restylage marqué de la précédente génération. Elle a droit à 6 motorisations de 105 à 300 chevaux, une déclinaison break et certaines variantes 4 roues motrices. Notre Passat a droit au 1.6 TDI de 105 ch, le plus petit moteur de la gamme.

    A l’intérieur, la planche de bord reprend celle de la précédente génération mais avec une meilleure qualité de présentation. La petite horloge en haut de la console centrale ajoute un côté chic et la sellerie claire de notre modèle rend l’habitacle plus chaleureux. L’équipement comporte son lot de high-tech avec l’assistance au maintien en file avec correction automatique au volant.

    On peut se poser la question : est-ce que 105 chevaux sont suffisants pour une berline comme la Passat ? Réponse : oui pour une conduite coulée, grâce à la belle souplesse du moteur, et même sur autoroute, on tient le 130 sans problème. Du coup la boîte DSG s’accorde bien avec l’esprit de la voiture, en douceur. L’insonorisation et le confort sont d’un bon niveau, mais le stop&start est trop lent.

    L’un des points forts de la Passat vient de ses places arrière, très généreuses en espace aux jambes. Seules les coréennes font mieux en la matière. Pour la largeur et la hauteur, la Volkswagen est dans la bonne moyenne, mais la place centrale est comme trop souvent inconfortable. Les passagers arrière ont droit à deux aérateurs, des bacs de portière et deux aumônières aux dos des sièges avant.

    Le coffre fait lui aussi des bons points de la Passat. Malgré une malle, et non un hayon, donc une ouverture moins importante, la capacité de chargement s’approche des 600 dm3, soit largement de quoi emmener les bagages de 4 personnes. Il est bien sûr possible de rabattre la banquette arrière en 2/3-1/3 directement ou via ces tirettes. Mais le plancher obtenu n’est pas parfaitement plat.

    Cette grande berline fait à peu près tout ce qu’on lui demande : elle est spacieuse, confortable, bien présentée et sobre. Elle n’égaiera cependant pas vos voyages tant elle est sérieuse. Particularité de cette version TDI 105 DSG : elle n’est pas disponible avec la finition de base Trendline. Dommage, car ce petit moteur à vocation de faible consommation coûte du coup cher à l’achat.