Advertising Console

    Essai Skoda Rapid 1.2 TSI 105 Ambition 2013

    autoreplace

    par autoreplace

    0
    517 vues
    Skoda, Rapid, 1.2 TSI 105 Ambition

    Chez Skoda, il y a longtemps eu un trou entre la Fabia et l’Octavia. Il manquait une compacte, le segment le plus vendu en France, et c’est cette Rapid qui vient combler ce trou. Clone de la nouvelle Seat Toledo, la Rapid a inauguré le nouveau design Skoda au niveau de la calandre, avec un logo redessiné au passage. La Rapid propose un bloc diesel et 4 essence, dont notre 1.2 l de 105 chevaux.

    Si Skoda sait faire des intérieurs cossus, ce n’est pas le cas ici. La planche de bord n’a droit qu’à des plastiques durs, mais l’assemblage est soigné et l’ensemble simple, sans chichi. Sur notre version, pas de GPS mais un simple autoradio qui a le mérite d’être très simple à utiliser, de même que l’ensemble des commandes. La climatisation manuelle fait partie de l’équipement de série.

    Le petit 1.2 l turbo est déjà bien connu chez Skoda et les autres marques du groupe. Il se caractérise par sa douceur d’utilisation, même s’il se montre ici un peu plus bruyant que sur une Polo ou une Golf. La Rapid est réglée pour être avant tout confortable et sans histoire. Pas ou peu de plaisir de conduite au programme : la direction est trop assistée, mais la commande de boîte reste agréable.

    Avec les places arrière, on arrive sur l’un des gros atouts de la voiture : l’habitabilité est digne non pas de la catégorie supérieure, mais de celle du dessus encore : elle affiche le même espace aux jambes qu’une Mercedes Classe E ! Bon, pour la largeur, on revient à des cotes plus classiques. Mais la place centrale est praticable. Par contre, pas de vitres électriques à ce niveau de finition.

    Contrairement à ce que la forme tricorps de la voiture laisse présager, la Rapid a bien droit à un hayon. Et le coffre suit la même logique que les places arrière : il atteint 550 dm3, soit cette fois un volume supérieur à la Classe E et à bien d’autres routières. L’accessibilité est excellente, mais si la banquette se rabat bien en 2/3-1/3, le plancher dégagé n’est pas parfaitement plat.

    Loin des considérations de luxe, d’équipements high-tech ou de plaisir de conduite, la Skoda Rapid est avant tout une voiture rationnelle, sérieuse, avec énormément de place pour les passagers comme pour les bagages, le tout vendu moins nettement moins cher qu’une compacte généraliste comme la Mégane. Notre modèle d’essai coûte ainsi 18900 € : avouez qu’il y a de quoi réfléchir !