souleymane BA

Ces vidéos existent parce que l'Histoire, si elle n'est pas dans les mémoires collectives, risque de se répéter.