harry holmes

Il se dégage de leur spectacle et de leur musique résolument tonique une énergie qui se construit autour de la guitare espagnole de Quito et du djembé de Harry Tuko. <br />Leurs chants respectifs se répondent et se superposent au gré des morceaux, sur des textes en français, espagnole et créole. <br />On reconnaît aisément le sympathique accent méridional de Quito et la voix grave, puissante et modulée de Harry Tuko, Guadeloupéen d’origine. Souvent drôles, bien enlevés, avec l’amour comme source d’inspiration.