scez

Ce pays me doit des comptes sur son carnet de chèque. J'ai ce complexe du colonisé mais je vis avec, celui d'un sale rancunier qui te parle direct. Donc, quand je serais grand, je veux des murs et une meuf dans tous les arrondissements pour commencer, des allers-retours Abidjan-Paris-Dakar-Lomé pour me rafraîchir les idées. <br />