Joyce & Samantha nguyen minh phuong

================ <br />Un océan d'Amour <br />================ <br />l'alphabet commenca par ABC <br />Les notes de musique par Do Ré Mi <br />Les chiffres par 123 <br />Mas i la veritable amour commenca pas toi et moi <br /><br />Mon cœur est une vague qui s'éclate sur une falaise où les embruns, <br />ces millions de petites larmes, ces millions de petits débrits de ce coeur <br />s'éparpillent et ne peuvent se retrouver pour se reconstruire. <br /><br />Certaines de ces larmes s'envollent pour ne jamais revenir, certaines se fracassent <br />sur les rochers et d'autres encore disparaissent dans l'immensité de l'océan. <br /><br />Des millions de gouttes d'Amour ne sachant plus quelle est leur utilité sur cette planète, <br />cherchant en vain où se rassembler. <br /><br />Elles espèrent trouver quelqu'un à qui offrir cet Amour mais sont trop petites, <br />trop minuscules pour réussir à émouvoir qui que ce soit, ni l'océan, ni le ciel, ni même la terre. <br />Si microscopiques qu'aucun élément ne peut les voir, les sentir, encore moins les attraper. <br /><br />Un amour qui disparaît ! <br /><br />Un Amour si grand dans son unité mais si petit dans sa dispersion qui aimerait trouver <br />un autre cœur asssez grand pour l'accueillir… mais qui s'évanouit, s'évapore avant que <br />quiconque ne l'aperçoive. <br /><br />Des millions de morceaux d'un Amour qui n'a pas su se protéger, <br />qui n'a pas su garder son unité et qui s'est désagrégé dans un univers sans pitié. <br /><br />L'Amour peut être si fort quand il est une vague. Il peut avoir la force d'un tsunami. <br />Et il est si fragile quand il ose se rapprocher des falaises ou de simples petits rochers. <br />Quand il ose se montrer, revendiquer son existence, quand il ose s'aventurer vers des terres <br />qui ne lui sont pas destinées. Vers les terres de la peur, du doute ou de l'incompréhension. <br />Un tout petit rocher, un seul récif suffit pour faire exploser un Amour qui n'a pas assez de force, <br />qui se laisse entraîner vers des horizons qui ne sont pas les siens. <br /><br />Les falaises des préjugés sont des montagnes de peur… <br />de peur que la différence ne puisse gagner sur la normalité. <br />Impossible de lutter contre une telle puissance ! <br /><br />Et la jalousie, ces petits rochers, se cachant au fond des océans pour briser cette vague <br />d'Amour avant qu'elle ne puisse voir le jour, offrir son bonheur, sa douceur à ceux qui <br />en auraient tant besoin. Sournoise, elle se cache pour mieux réussir son dessein, de ne voir <br />personne plus heureux qu'elle ne pourrait jamais l'être, elle qui ne voit jamais la lumière et <br />qui refuse que quiconque ne puisse s'y approcher. <br /><br />L'envie, sa cousine, formant une barrière de corail pour briser le moindre espoir. <br />La force de cette vague devenant docile comme un lac, anéantie, mâtée par le fond pour <br />finir par mourir et s'échouer sur une plage offrant toujours sa douceur mais sans force, sans avenir ! <br /><br />Que reste-t-il de l'Amour quand tous les éléments qui l'entourent s'unissent pour le détruire, <br />l'anéantir, l'humilier, le faire disparaître, quand ils essaient de le réduire <br />à ce qu'ils sont devenus, des rocs, des pierres sans coeur ou des cœurs de pierre <br />pour ceux à qui il reste encore une parcelle de cœur ?… <br /><br />Que reste-t-il à l'Amour pour réussir à survivre ? <br />Rester cacher au fond des océans ? Ne jamais approcher ces terres où pourtant tant de gens <br />auraient besoin de le voir, ou simplement de l'apercevoir, pour que l'espoir brille à nouveau <br />au fond de leurs yeux, pour qu'une étincelle, une toute petite étincelle, pas plus grosse <br />qu'un embrun disparu dans l'immensité de l'univers, rallume le feu de l'espoir que l'Amour, <br />le véritable Amour existe encore quelque part sur cette terre ou au fond de cette mer ? <br /><br />Mais si l'Amour veut continuer à vivre, doit-il rester cacher au fond des océans, <br />ne jamais se montrer, ne jamais dévoiler sa vraie nature, ne jamais poser une seule goutte <br />de ce qu'il a de plus beau, s'il ne veut pas mourir, ne pas être anéanti par tous ceux qui le <br />pourchassent et qui veulent le détruire, le faire exploser en des millions d'embruns ? <br /><br />L'Amour fait peur à ceux qui n'en ont pas assez à offrir ! <br /><br />Et si l'Amour finit par disparaître, se cacher et ne plus jamais revenir, <br />ne gardera-t-il pas l'espoir avec lui, voulant le protéger, au fond d'un océan de détresse, <br />de tristesse, et ne finira-t-il pas par s'éteindre par manque de chaleur et de lumière ? <br /><br />Quand l'Amour aura disparu, que restera-t-il ? <br /><br />Celui qui a dit : "Pour vivre Heureux, vivons cacher !", n'a jamais du rencontrer l'Amour ! <br />