لا اله الا الله

“Si j’étais un leader arabe, je ne signerais jamais un accord avec Israël. <br />C’est normal; nous avons pris leur pays. Il est vrai que Dieu nous l’a promise, <br />mais comment cela pourrait-il les concerner ? Notre dieu n’est pas le leur. <br />Il y a eu l’antisémitisme, les Nazis, Hitler, Auschwitz, mais était-ce leur faute ? <br />Ils ne voient qu’une seule chose : nous sommes venus et nous avons volé leurs terres. <br />Pourquoi devraient-ils accepter cela ?” <br />David Ben-Gourion, premier ministre israélien, <br />cité par Nahum Goldmann dans “Le Paradoxe Juif”, page 121