must_dark

“Le Turc ne daigne jamais expliquer son propre cas tandis que les pro-Arméniens s’arrangent toujours à tenir le haut du pavé, effrayant le public en répétant sans cesse, et en l’exagérant, le nombre des victimes, et apparemment en appréciant à sa juste valeur un vieux proverbe oriental : ’Donnez à un mensonge une avance de 24 heures, et il faudra 100 ans avant de la vaincre’”. <br /><br />C. F. Dixon-Johnson, , “The Armenians”, Northgate, Blackburn, 1916