Mika Andrey

Et des boyaux du dernier prêtre serrons le cou du dernier roi! <br />(La Harpe)