Microbidule

"(...) Mais c'est parce que j'ai tout de même une idée obscure, qui a un rapport plus ou moins lointain avec celle que je cherche, que mon esprit (...), se trouvant dans la nécessité de donner au début une fin, transforme cette idée confuse en quelque chose de totalement intelligible, de telle sorte qu'à mon grand étonnement la clarté jaillit lorsque la phrase s'achève." <br /><br />Heinrich von Kleist, De l'élaboration progressive des idées.