Fabrice

Selon Bernard Pivot, le terme nanar serait en fait dérivé de navet, qui daterait lui-même d'avant même l'invention du cinéma : on l'utilisait au XIXe siècle dans les salons pour désigner des tableaux de peu de valeur (le terme employé aujourd'hui serait plutôt « une croûte ») ou des œuvres littéraires ennuyeuses. <br /><br />