josephineose

JOSEPHINE OSE !<br /><br />Toutes les dates sur son site Internet http://www.josephineose.com/?page_id=47<br /><br />Quand Joséphine est née, Canal Plus est né… Et son père était le batteur de Bashung.<br />Quand Joséphine a dit son premier mot (« pétard »), sa mère habillait des filles jolies pour des magazines ou chantait sur un malentendu, « A cause des garçons », et quand elle était dans les valises de sa mère, Joséphine apprenait l’autodérision.<br />Quand Joséphine a passé son bac, elle jouait la comédie, faisait la poupée pour des photos ou présentait des sketches à la télé.<br />Quand Joséphine oubliait qu’elle était la « Joséphine » qui a inspiré Bashung, elle lisait. Beaucoup ( Stefan Zweig. Maupassant. Albert Cohen.. )<br />Et puis sur un quiproquo, Joséphine a grandi, et toujours sur un quiproquo, Joséphine s’est mise à écrire pour un garçon, des paroles de chanson. <br />Alors elle a appris la guitare seule pour mettre ses textes en musique, puisqu’elle pensait que personne ne le ferait.<br />Alors elle s’est mise à chanter ses chansons, puisqu’elle pensait que personne ne le ferait.<br />Quand elle se rend compte que les mots ne sont pas que chansons, Joséphine écrit des scénarios.<br />Et puis un jour, d’accidents en révélations, il y a eu une idée. Joséphine en a fait 10 chansons et des sketches.<br />De la musique en mots …pour rire.<br /><br />Le spectacle <br />Hier, Joséphine a eu 25 ans, mais avant-hier, Joséphine s’est faite larguer.<br />Alors oui, par un pauvre type. Pourtant elle y croyait pour douze.<br />Et elle est là, sur scène, pour témoigner de cette journée spéciale, au cinglant goût de « dé-fête ».<br />Heureusement qu’il y a la vie, ses ascenseurs, la crème glacée, un 90C, un voisin sur qui tomber et trois quatre yeux pour se relever.<br />Mi-princesse, mi-bouchère, Joséphine fait le grand écart entre le 19ème et 21ème siècle.<br />Après un an dans un sentier des halles débordant, Joséphine s’attaque au Café de la danse pour une date unique le 15 juin avant d’entamer une tournée province à partir de l’automne et de revenir sur Paris