jean-françois martin

Dès l'âge de 3 ans son père lui donne ses premières leçons de Piano, de Théorie musicale et l'ouvre a plusieurs styles de musiques. Très vite le père détecte les dons de l'enfant pour la musique. A l'âge de 15 ans il découvre le plaisir du Son du Piano sous les doigts d'Arturo Benedetti Michelangelli qui interprète le Concerto en Sol Majeur de Ravel sous la direction de Sergio Celibidache. Puis ce sont les pianistes Bill Evans, Herbie Hancock et Keith Jarrett qui vont le marquer à jamais et également Miles Davis. Il décide alors de se consacrer à la Musique et entre en 1998 au Conservatoire de Musique de Montpellier dans la classe de Piano de Suzan Campbell. Il en sort en 2005 avec 3 médailles d'or de piano Classique, Musique de chambre et Solfège. Il va par la suite retrouver une passion commune à celle de la musique classique: "l'Improvisation". Il part alors à New York dans le but de parfaire ses études de Jazz et de s'inscrire à la NY University et fait la connaissance du Professeur et pianiste Don Friedman qui saluera son « Son » ainsi que son « Lyrisme ». Ce dernier va le déconseiller de poursuivre des études, car il trouve déjà le pianiste accompli. Il lui prodigue le plus précieux des conseils, celui de toujours travailler et de créer. C'est alors qu'il fait la rencontre de musiciens prestigieux tels que Mike Stern, Bill Frisell, Ari Hoenig et particulièrement Richard Bona qui s'arrêtera sur ce musicien virtuose pour rendre hommage à sa musicalité. Très actif dans les concerts de musique Jazz, Classique, il est également depuis 2009 très impliqué dans toutes sortes de causes telles que la Ligue contre le cancer, et interprète des récitals de Musique Classique et/ou Jazz en Piano Solo qui enthousiasment à chaque fois le public.<br />Depuis 2009 il a une activité de concertiste virtuose et est également présent sur internet comme professeur de piano classique et jazz sur « Imusic-school ».