Malbaré

Depuis 3 ans, les cinq membres de « Malbaré » sillonnent les scènes d’Alsace pour partager et diffuser leur musique. De la chanson française à texte, toujours acoustique, tantôt drôle, tantôt triste, mise en musique dans des genres souvent très différents, voila ce qui pourrait caractériser leur style. <br /><br />Issus du conservatoire, les 5 musiciens multi instrumentistes passent sans problèmes du swing à la valse, du reggae à la pop, ou encore de la bossa au funk. Avec l’expérience des concerts, le sens du spectacle et l’interaction avec le public sont devenus deux éléments indispensables au jeu de malbaré. <br />« Faire du quotidien une chanson », telle pourrait être leur devise. Ils ne s’imposent aucune restriction dans les thèmes abordés, et on entendra parler aussi bien des nuisances dues aux téléphones portables que des nuits agitées par un moustique l’écologie ou encore la violence dans les rues. <br /><br />Après une cinquantaine de concerts, notamment au Molodoï à Strasbourg, au Noumatrouff à Mulhouse ou encore au Grillen de Colmar, le groupe s’offre son premier album. Entièrement produit par le studio « l’Atelier » de Natalino Sablone, il s’intitule « Malbaré s’invite chez vous », et 500 exemplaires en sont vendus en quelques semaines. <br /><br />Certains disent que leur nom leur va comme un gant, d’autres affirment le contraire. L’idéal est de juger par soi même en allant les voir sur scène où ils ne ménagent pas leurs efforts pour emporter le public dans leur univers. <br />Lu dans la presse : <br /><br />« Une énergie indéniable et des textes bien écrits » <br />« Les Malbarés réussissent à donner vie à leurs interprétations grâce à des mises en scène pleines d’humour tout en faisant participer activement le public » <br />« C’est une véritable cure de bonne humeur. […] Malbaré se situe sur ce registre de musique acoustique vibrante, dansante et théatrale » <br /><br />« Petits frères de Bénabar, Aldebert ou Tryo, les malbarés n’en ont pas moins leurs propres messages à faire passer »