Olivier Fautrad

Le concept des centres Arcadie à grandi autour de la technologique innovante du simulateur d'accélération gravitationnelle SAG, sans pour cela l'appliquer en pratique. Pourtant sa justesse en matière de restitution d'effets physiques promet aux pilotes des moments inoubliables avec l'irrésistible besoins d'y revenir. <br /><br />Par manque de communication, ou des raisons d'amortissement, les promoteurs ont préférés utiliser des technologies de type militaire ou les fortes accélérations ne font pas partie du cahier des charges de leurs simulateurs. <br />Ce principe astucieux, optimisé depuis 1990 fait l'objet d'un brevet mais a beaucoup de mal à être compris.