Coeurel

Myspace : http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendID=257456771 <br /><br />Je ne connais qu’un seul devoir et c’est celui d’aimer…(Albert Camus) <br /><br />Voici une citation qui en dit long…Elle en dit tellement long, qu’elle en a donné naissance à l’association « Cœurel »… <br />Un message simple pour un sujet difficile…Mais s’occuper de ce sujet est vital, aussi vital pour l'humanité que de se consacrer à nos soucis environnementaux. <br />Ce sujet difficile c’est celui de la « Violence »…Ce sujet me touche tant que de l’écrire me fait froid dans le dos… <br />Ce sujet nous le connaissons tous…nous le connaissons sûrement en tant que victime, témoin, peut-être acteur ou bien complice…Quoi qu’il en soit nous avons tous déjà croisé son regard…Nous sommes au 21ème siècle et la violence est toujours présente…Je dirais même plus, nous avons le sentiment qu'elle ne cesse de s’accroître… <br />La nature humaine devient-elle plus violente ? Ou sont-ce nos médias qui la stigmatisent davantage ? Avons-nous progressé ? Ou régressons-nous ? <br />Que de questions auxquelles je ne peux vraiment répondre…Alors est-ce la fin du monde ? Ou plutôt est-ce notre fin ? Je refuse d’y croire… <br /><br />...Oui je refuse d’y croire, car malgré cette épidémie de violence qui a contaminé notre planète, une « Chose » résiste avec force à l’envahisseur comme le village gaulois dans « Astérix ». <br />Cette « Chose » nous l’avons tous…Oui tous ! C’est notre solution, c’est notre sauvegarde. Rien de ce discours n’est utopique, car cette « Chose » est le symbole primaire de la naissance de notre civilisation, à savoir : « l’Amour » ! <br />Sans pensée philosophique, l’amour s’inscrit comme un symbole puissant et universel représenté par notre cœur. Celui-ci n’est pas seulement un organe thoracique, et le moteur central de la circulation du sang. Il est surtout un organe magique, et le moteur central de la circulation des sentiments ! Qui n’a jamais éprouvé de sentiments, exprimé une sensibilité, ou ressenti une émotion...Nous avons tous de l’amour caché ou développé en chacun de nous, c’est impossible autrement. Aimer est le propre de l'homme et nous parlons bien là de notre existence… <br /><br />Malheureusement, il est vrai aussi que nous avons en nous une violence primaire ! La violence est « agression », mais elle est aussi « défense », la difficulté est bien sur établie par son évaluation…Celle ci se réveille selon l’intensité éprouvée par chacun. Je sais que certains d’entre nous dirons ne pas être violents ou même encore ne l’avoir jamais été…Mais la violence est partout, tel un caméléon elle sait prendre toutes les formes imaginables pour frapper ! Oui elle est partout, elle est polyglotte, et frappent toutes les races, toutes les religions, toutes les civilisations, toutes les classes sociales…La violence est dans un monde dur dans lequel chacun se referme dans sa « bulle protectrice » (famille, clan, tribu, entre-soi...), le moyen d'expression des désespérés, de ceux qui ont le sentiment de ne rien avoir et de n'être jamais entendu... <br /><br />En conclusion, tout individu peut être violent, et il est donc primordial de s'éduquer ou de se rééduquer, par un apprentissage fondé sur les vraies valeurs de la vie, tels que : <br /><br />La Citoyenneté, Le Respect, et L’Amour. <br /><br />Nous pouvons et savons faire la différence sur l’appréciation du Bien et du Mal…Alors pourquoi ne pas opter à chaque option qui nous est donné pour le Bien… <br /><br />Cœurel, jeune association Seine et Marnaise de Médiation Sociale, régie par la loi du 1er juillet 1901 a pour action principale de lutter contre toute forme de violence... <br /><br />Enseignants, Fonctionnaires de police, Educateurs spécialisés, Animateurs, Sapeurs-pompiers, Psychologues, Etudiants, Elus, Chômeurs, Militaires, Commerçants, Femmes au foyer, Retraités, Gendarmes, Travailleurs Sociaux, Médecins, Ouvriers...Qu'ils soient professionnels et/ou bénévoles, Cœurel s'est entouré de membres sensibles à son combat. <br /><br />En tant que citoyen français, pére de famille, et amoureux de la vie...Je ne pouvais faire autrement que de me dévouer à mon seul devoir qu'est celui d'aimer...