Salem et Fred TALBI et KREICHER

Notre courrier adressé au Ministre concernant l'interdiction de la pêche en float tube sur les voies navigables de France. <br /><br />Monsieur le Ministre <br /><br />Nous sommes de nombreux adeptes pratiquant la pêche en float tube depuis des années , et nous interpellons votre haute et bienveillante attention sur ce qui suit: <br /><br /> Nous venons de lire sur le site de la fédération départementale de pêche 57 (Moselle) , l'article interdisant la pêche en float tube sur les voies navigables , cette fédération stipule: " En effet le float tube considéré comme un engin de plage (arrêté du 1er Février 2000 relatif à l'équipement des bateaux et engins de plaisance) est assimilable à de la baignade. Dès lors, son utilisation est interdite sur toutes les voies navigables (article 59 du décret du 6 Février 1932). <br />Que veut dire le terme " assimilable ? Cela veut dire : possible ? Éventuel ? Donc , à la guise de l'interprétation ? <br />La question que nous vous posons , est de savoir si la spéculation sur les textes de loi est autorisée. <br />Simplement , les communiqués d'interdiction de la pratique de la pêche en float tube sur les voies navigables de France et de Navarre , émis par les fédérations de pêche et autres organismes sont nuls et non-avenus , faute d'une législation précise et démocratiquement votée par le peuple , représenté par notre Assemblée Nationale. <br />S'il existe une loi , un décret , à titre officiel et spécifique au float tube , nous vous remercions par avance de nous en faire part. Le cas échéant , nous resterons adeptes et pratiquants de ce mode de pêche , ÉCOLOGIQUE , non polluant , et non dérangeant pour la faune et la flore aquatique. Une pétition au niveau national est en cours , visant à dénoncer celles et ceux qui interprètent les textes de loi comme bon leur semble. <br />Dans l'attente , veuillez recevoir , Madame , Monsieur , l'expression de nos sentiments halieutiques. <br />Signé: Salem , Fred , et toutes celles et ceux qui soutiennent cette présente requête.