''67'' Filature ''67''

La nuit, les yeux sont braqués <br />Poursuivi par la bac, <br />et faut marquer des points pour l'amour du risque <br />Aujourd'hui, c'est clair, la vie c'est risqué <br />A tous les coins de rue, y'a un flic planqué <br />Les jeunes ont plus rien à foutre, pensent à estanquer <br />Le soir, les loups sortent de leur tanière <br />Ont le vice, la manière, partent en ballade <br />En BM, y'a pas de salade <br />Un bon plat de magasin de sport <br />C'est parti pour la cascade <br />Une patrouille de sécurité veille <br />Le coup se fera plus tard <br />Pour l'instant, ça bombarde, à la dard-dard motus <br />Mission : faut exploser des radars 220 sur l'autoroute <br />Même pas le cafard, j'dirais plutôt qu'ils se marrent <br />En fumant des pétards <br />C'est l'heure de se rassasier, direction le centre-ville <br />Sur le chemin quelques belles filles <br />Y paraît qu'avoir une grosse voiture, ça les attire <br />Tire le frein à main pour le délire <br />Dans l'action, un petit sourire <br />Pour savoir si y'a bon, y'a pas pire <br />Que des sans-pitié partis pour un fourire <br />Bien, mais elles doivent partir <br />Et eux ont un travail à faire <br />Ils doivent manger, ça leur donnera des forces pour le danger <br />D'entrée, les fous veulent tout saccager <br />Brûlent des feus, ça va mal se passer <br />Les flics vont les obliger de se ranger <br />Rien à perdre, ils veulent leur échapper <br />Pas moyen de les tromper, serrés de trop près <br />Appuie sur le champignon pour pas se faire attraper <br />Encapés, l'entrée d'autoroute la plus près <br />Pas de chance, un barrage, ça met la rage <br />Plus de magasin de sport, la nuit au poste <br />L'amour du risque dans un monde <br /><br />