Groucho Marxten Eight Nine Ten de Dasaraïb

Mangez-moi, je suis un gros dindon bien gras, mangez-moi, et vous aurez des pates ! Le chapeau écarlato-bruyérique se met la saison dans le culo des marécageaux de fruits frais des sales arnaqueurs néophytes.