Official l'Hydroptère DCNS
France
0 playlist
3 354 vues
Le projet Hydroptère a vu le jour dans les années 1980 sous la double impulsion d'Eric Tabarly et d’Alain Thébault entourés de scientifiques et de navigateurs. De 1987 à 1992, le rêve devient réalité. Parrainé et soutenu par Eric Tabarly, Alain Thébault met au point différentes maquettes et développe un concept de voilier volant. l’Hydroptère est mis à l'eau en 1994. Son premier vol est un succès.

Suivent plusieurs années d‘études et de développement où Alain Thébault s’efforce de mixer les cultures et les compétences. Avec l’appui de huit ingénieurs bénévoles issus de l’aéronautique, l’Hydroptère suit le même processus de développement que les prototypes de l’aviation et les premières casses font successivement place à des innovations qui permettent au bateau de gagner en fiabilité.

Les premiers succès sportifs s’enchaînent dès 2005 : le 2 février, l’Hydroptère traverse la Manche plus vite que Blériot en avion; le 4 avril 2007, il décroche deux records mondiaux de vitesse. Mais c'est le 4 septembre 2009 qu’il entre définitivement dans l’histoire de la voile en franchissant la barre mythique des 50 nœuds - équivalent du mur du son en aéronautique - en atteignant 50,17 nœuds de moyenne sur un mille nautique avec une pointe à 56,3 nœuds (104 km/h) en rade d’Hyères (France). Le « mur du vent » ainsi dépassé, l’Hydroptère est devenu le voilier le plus rapide de la planète.

Début 2012 : nouveau défi. Le trimaran volant reçoit le parrainage du groupe naval de défense DCNS pour une durée de trois ans et devient « l'Hydroptère DCNS ». Ensemble, ils feront d'abord route vers la Californie pour tenter de battre le record du Pacifique Sud entre Los Angeles et Honolulu.

Vidéos récentes

Playlists

Playlists à venir

Recent activity

L'activité de Official l'Hydroptère DCNS en un coup d'oeil