Julien Geyre

Au début du XXe siècle, Auguste Derrière a sans aucun doute été le fleuron de l'absurde et du jeu de mot laid. Il révolutionna l’art naissant de la publicité par son approche peu commune du slogan, puis devint la coqueluche de l'élite culturelle de l'époque, avant de tomber dans les sombres profondeurs d’un oubli auquel il est plus que temps de mettre fin.