Parti-Genial-Francais

Apparu au beau milieu du massif vosgien au cours des années Giscard, Hervé Chevaleyre fut élevé par un couple de loups homosexuels jusqu'à son adolescence, se nourrissant de musaraignes, de pommes de pin, et de lichen jusqu'au jour de ses 13 ans. C'est à cette époque qu’il fut capturé par des piques-niqueurs alors qu'il tentait de siphonner leur bouteille de vin. <br /><br />De retour à la civilisation, il lui fallut tout réapprendre : couture, jet-ski, escalade, poker et surtout à communiquer avec l'autre. <br /><br />Un beau jour, las de contempler la misère de son réfrigérateur, il décida de partir à la recherche de ses origines. Quelle surprise ne fut pas la sienne en constatant qu'à la place de sa forêt natale se dressait un immense parking. Ses malheureux parents adoptifs avaient été coulés dans un pylône pendant leur sommeil. A cette vue, Hervé Chevaleyre fut pris de démangeaisons et un long gémissement emplit le ciel. <br /><br />Dès lors, son engagement politique devint évident : le fait de passer à la télévision nationale gratos ainsi que parcourir les marchés le mercredi matin, à la fraîche, constituaient pour lui autant d'opportunités de retrouver ses vrais parents. <br /><br />Le PGF fut donc créé dans une foulée légère, alors qu'il passait le noël de cette même année, seul... <br />Juste avec une grosse dinde très dure à mâcher.