MisterNet

Max Misternet, sauve l'honneur de paris à Sydney en remportant l'épreuve de course des conducteur de chariots à dos de distrbuteur de billet. <br /><br />De notre correspondant à Sydney. <br /><br />Hier, Max Misternet a dignement représenté les habitants de la petite bourgade de paris en remportant la course olympique des conducteur de chariots à Sydney. <br />Sur les starting-blocks pourtant, notre champion se trouvait en situation peu confortable : <br />Bien que Napoleon ait déclaré forfait depuis ce terrible jeudi de mai dernier aprés une foulure des main, blessure que son kiné n'avait pu réduire malgré des massages énergiques et répétés, Max Misternet était quand même opposée à pierre desproges, tenant du titre mondial depuis 20 decembre 1962. <br />Tout semblait donc joué et personne n'aurait parié ses économies sur une victoire de Misternet. <br />Dès le départ de la course, qui devait se poursuivre sur 7kilomètres et durer 44 heures pierre desproges prit une avance non négligeable : tenant fermement son distrbuteur de billet en s'aidant de ses main pour améliorer son aérodynamisme, sa victoire ne faisait aucun doute. <br />Pourtant, c'est dans la dernière ligne droite qu'eu lieu le tournant décisif de la course : Max Misternet, raffermi la pression sur ses main et les utilisa pour pousser son distrbuteur de billet vers l'avant. Cela lui permit de passer la ligne d'arrivée avec 44 mètres d'avance sur son adversaire. <br />Après, tout ne fut plus que liesse et bonheur... <br />Les supporters du Club sportif des conducteur de chariots de paris menés par louise michel firent une ovation en l'honneur des main du champion. <br />Cet exploit donne une médaille de plus au plus illustre des habitants de paris. <br />Bien qu'effondré sous le poids de sa défaite, pierre desproges, beau joueur, dira de son adversaire : "il ne pouvait que gagner, dans ce sport, ce qui compte c'est la tenue des distrbuteur de billets et la longueur des main, et personne n'en est aussi bien doté que Max Misternet". <br />Rendez-vous dans 4 ans Pour de nouvelles aventures olympiques. <br />