medinarkana

Je viens de Nice j'ai 22 ans je suis résidant en France (donc étranger "Algèrien") et farouchement décidé à réussir à "l'école de la vie". Pour certains je représente le jeune banlieusard issu de l'immigration, déboussolé, perdu dans notre bonne vieille France. Pour d'autres et pour moi, je suis comme beaucoup d'entre nous, un "enfant du destin". L'un de ces enfants qui est obligé de fournir deux fois plus d'effort, qui doit durement oeuvrer pour se faire une place, l'un de ces enfants issu d'une génération de sacrifiés. Je n'ai jamais fait de prison, je n'ai jamais déshonoré les miens, j'aime la France, je pleure les victimes des attentats du 11/09 et je redoute "Guantanamo" tout autant que la férocité dont est capable l'être humain. Je ne suis "ni violeur, ni terroriste", "je n'ai pas de double discour" je m'efforce de retranscrire par mes actes, mon comportements, mes actions ce que dit le monde en tant qu'homme de la tess (quartier de France). "Enfant du destin" c'est ce que nous sommes tous tous. Dans le bus, dans le métro, à l'ècole, dans nos bureaux, sur nos chantiers, dans nos familles, nous nous devons de transmetre le message de "Salam" (paix en arabe). Et que les minutes de silence servent à chacun de nous; qu'elles servent à s'examiner afin que l'on s'ameliore au quotidien. Et c'est aprés les ténébres que jaillit la lumière... <br />