CHARLES PERRY

Mieux vaut consacrer ses conneries à ses conneries…