MCNema

Il existe un endroit où rien n’est impossible et où tout ce qui est entrepris est réussi. Où sans hésitation, les gens se jettent dans des projets fous et les réussissent. Le rêve de l’artiste, son<br />imagination motrice de tous ses fantasmes. MC Néma, n’a pas grandi dans cet endroit, il se l’est lui même créé. Depuis sa plus tendre bave il brave chaque image et sait qu’un jour elle sera sienne.<br />Ce jour arriva avec sa première caméra. Comme tout un chacun, cette caméra ne fut pas, pour commencer, un énorme appareil-numérique-full-HD-à-cinq-milles-dollars ; plutôt une petite webcam qui ne payait pas de mine, mais qui eut au moins le mérite de lui faire faire ses armes.<br />MC Néma relève tous les défis. Du clip à la parodie, du court métrage à la série humoristique. Chaque format abordable par le type en manque de matériel professionnel qu’il est alors, se trouve assaillit par lui, insolent qu’il se montre, grand oeil qu’il sera.<br />MC Néma mène son optique où l’image lui parle.<br />MC Néma, c’est l’homme qui chuchote à l’oreille des lumières ; celui qui traque le rêve qui, à bout de souffle, tente de lui échapper sans y parvenir ; c’est le furibond qui se paye le luxe d’une<br />grande bouffe de spontanéité ; l’inconscient qui défie la folie des grandeurs…<br />Il s’agit bien ici, sous les yeux d’autres allumés en cavales, d’une vendetta bien pensée contre la « mornitude (exaspérante) des choses (et des gens) ».<br />Bon visionnage.<br /><br />Théo Pariahs