Jo la Lose

Jo, en introspection continuelle vers l'absurde.