Jo CIF

Pourquoi créer le JoCIF ? <br /><br />Le constat <br /><br />Le chômage est un fléau économique, social et psychologique. Il atteint de nombreux pays développés en butte à la concurrence des pays émergents. Il touche surtout (en France en particulier) la jeune génération. Les raisons de ce chômage sont diverses mais la plus importante est l’insuffisance du nombre de créateurs d’emplois. Contrairement à une assertion célèbre, tout n’a pas été tenté contre le chômage. <br /><br />En particulier, aucun mouvement sérieux d’envergure n’a été entrepris auprès de ceux qui naturellement ont vocation à devenir des créateurs d’emplois : diplômés des Grandes Ecoles ou des Universités, cadres dirigeants, entrepreneurs autodidactes ou encore porteurs de projets d'entreprises. <br /><br />Des paroles aux actes <br /><br />Face à ce constat, ceux qui ont le pouvoir de changer la donne ne peuvent rester indifférents. Christophe Gurtner, Président de UNIROSS (l’un des leaders mondiaux de la production des piles rechargeables), créateur de 750 emplois en six ans, a pris l’initiative de lancer un vaste mouvement de réflexion et d’action pour générer un flux substantiel et continu de créateurs d’emplois. <br /><br />Il a, pour ce faire, mis en place un outil interactif, le Job Creators’ International Forum (JoCIF). <br /><br />Cette association déposée en France, sous le régime de la loi de 1901, a pour double ambition de : <br />• favoriser l'émergence d'un consensus actif autour du projet de création de créateurs d'emplois <br />• dynamiser ce qui doit devenir une cause nationale dans chaque pays d’Europe par la création d'outils appropriés. <br /><br />Parmi ces outils, le JoCIF a d'ores et déjà mis en place : <br />• de multiples réseaux de partenaires (intellectuels ou financiers) <br />• un think tank créatif <br />• un évènement mobilisateur, pédagogique et itinérant <br /><br />Fédérer toutes les énergies <br /><br />Le JoCIF est ouvert à tous les créateurs d'emplois qu'ils soient autodidactes ou diplômés des Grandes Ecoles et des Universités, et à toutes les entités - quels que soient leur statut, leur origine, leur vocation ou leur finalité (associations, organismes communautaires européens, gouvernements, collectivités territoriales, entreprises, grandes écoles, universités, centres de recherche, réseaux de business angels, banques, etc.) - susceptibles d’apporter idées et actions pour susciter l’émergence de créateurs d’emplois.