Alain DELHOTAL

HARMONICA JAZZ<br /><br />Enfant, il reproduit sur un harmonica diatonique, le musette qu'il entend sur les vinyles de ses parents. "Petite fleur" sera son premier standard de jazz avant de découvrir Toots Thielemans, le "Maître" de l'harmonica chromatique, qu'il rencontrera trente ans plus tard. Créateur d'un festival de jazz qu'il anime pendant dix ans, il y monte sur scène avec Pierre Michelot, Dany Doriz, Philippe Combelle, Raül De Souza, Brad Lealy, Marcel Azzola…<br /><br />LES CAVES A JAZZ PARISIENNES<br />Au Caveau de la Huchette, au Petit Journal St-Michel, au Trois Mailletz ou au Caveau des Oubliettes, il fait le Boeuf avec Georges Arvanitas, <br />Marc Fosset, Christian Morin, Maxime Saury ou la grande Rhoda Scott.<br /><br />METISSAGE MUSICAL<br />Au Maroc, il joue devant les 30 000 spectateurs du festival Transes Atlantic, puis en Allemagne, au Luxembourg, en Grèce, en Italie, en Turquie où il représente la France au festival international de jazz d'Antalya en 2013 …. <br />Membre du très sélect "Club-med Artistes" il est l'invité de formations diverses, allant du rock des années soixante au reggae, en passant par l'orchestre d'harmonie, la chorale classique, <br />la musique africaine ou gnawa... <br />Il accompagne son amie la chanteuse New-Yorkaise Manda Djinn, participe à plusieurs albums et enregistre des musiques de films et de génériques pour la télévision française.<br /><br />L'ALBUM HARMO'Co<br />L'album "harmo'Co" métissé de jazz et d'influences diverses, rend hommage à Toots Thielemans et à Jacques Brel avec un medley de " Bluesette " et " Ne me quitte pas " . <br />Il vaut à Alain Delhotal les félicitations de SM. Mohamed VI, Roi du Maroc, pour Mahroco.