Jean Dusaussoy

Lorsqu’il rentre en France, après dix ans de mise en scène théâtre principalement à l'étranger (Espagne/Roumanie), il commence à travailler comme assistant réalisateur et connaît une expérience très formatrice aux côtés de Tony Gatlif sur la préparation de VENGO (écriture après repérages, rapport musique/écriture). <br /><br />En 2000, Il rentre à l’atelier scénario de la Femis pour l'écriture de son premier long métrage, MARKO, road movie initiatique, qu’il continue à développer, en 2002, avec Pierre Hogdson (co-scénariste de SOMBRE - Philippe Grandrieux) grâce à l’aide à la réécriture du CNC. <br /><br />À partir de 2001, il commence à réaliser : deux courts-métrages (PERE DE CENDRES et TOUT COMPTE FEES) et le journal d’une naissance (CONTRACTIONS) <br /><br />En 2004, il rencontre Caroline Roussel chez ARTURO MIO où il termine le montage d’un documentaire, REPERAGES (26mn), à partir des rushes des repérages de MARKO et développe l’écriture d’un second sur un trajet européen sous la forme d’une lettre audiovisuelle à un ami turc : BERSOPEST-BUCFIABUL, une géographie intime. <br /><br />En 2005, le Festival des scénaristes à Bourges, l’invite à présenter son travail dans le cadre des Conversations, réalise au Théâtre des Amandiers de Nanterre les PORTRAITS FILMES (Documentaire 22mn) et commence l’adaptation de FORAINE de Paul Fournel dans le cadre de Mediscript (Programme MEDIA sur l’adaptation littéraire). <br />En 2006, il revient vers le théâtre avec une forme laboratoire, le Théâtre de Table, sur le texte de CF Ramuz, L’Histoire du soldat, dans le cadre de l’année de la Francophonie en Roumanie.