BADER49

http://www.13emerue.fr/webtv/les-faits-karl-zero/les-faits-karl-zero-le-fichier-de-la-honte.htm

Derrière les textes et les mots il y a un esprit et l'analyse de la terminologie, aussi fine et détaillée soit-elle, et parfois à cause même de ce détail, ne permettra jamais de saisir l'esprit qui est tout l'essentiel.

« Le moindre danger des inepties qui ont court n'est pas qu'à s'en prendre à elles on se trouve soi-même entraîné dans l'inepte, ne serait-ce que parce qu'on accorde de l'importance à ce qui devrait ne pas en avoir. Mais qui en a malgré tout. Telle est la grande force du dispositif, que ce qui veut s'en dégager doit encore épouser ses formes. »

Olivier Rey, Itinéraire de l'égarement

« Personne ne peut rien faire... Notre monde d'aujourd'hui doit s'écrouler dans la violence, l'injustice et la destruction ; rien ne l'arrêtera. Il ne reste maintenant qu'à couler avec le navire, ou bien, si l'on peut, à quitter le navire pour vivre en naufragé sa vie séparée. Moi, je ne fais pas partie du navire ; je ne veux pas couler avec si je puis l'éviter. Je ne veux plus vivre dans cette époque. Je la connais ; je la rejette. Dans la mesure où je le pourrais, je me tiendrai en dehors de ce temps, je vivrai ma vie, si possible je serai heureux, même si le monde entier sombrai en pleine horreur dans l'abîme sans fond. Il y a une vérité supérieur à celle du présent, il y a un Dieu par-delà ces dieux d'aujourd'hui. Que mes semblables se battent et tombent aux pieds de leurs idoles, cela les regarde. Quant à moi, je crois que la plus haute vertue consiste à être heureux, à vivre selon la plus grande vérité, à ne pas se soumettre aux faussetés de ces temps. »

D.H. Lawrence. Ecrit en février 1916.