AntiCharlatan1

La sorcellerie est une pratique interdite en Islam. Elle se définit comme étant le fait de donner au faux une apparence vraie. Elle résulte d’un pacte conclu entre les diables et le sorcier dans le but de faire du mal. Elle peut avoir des conséquences fâcheuses sur la santé physique ou mentale. La sorcellerie est généralement utilisée pour provoquer la désunion dans la famille et séparer les époux. <br /><br />Au terme du pacte en question, le sorcier fait venir le Djinn en usant de langage et de formules d’idolâtrie et de reniement de la foi en Dieu. Parfois, le sorcier utilise des écrits d’envoûtement ou des drogues et des ingrédients infectes susceptible d’intoxiquer la personne visée ou d’exercer une influence sur son état mental. C’est pourquoi, selon l’opinion unanime des docteurs de la loi, le sorcier est passible de la peine de mort.