ACCN

Aujourd'hui, la censure a changé de visage. Ce n'est plus le manque qui agit mais l'abondance.